La détention de poules à titre de loisir

Détenir quelques poules pondeuses chez soi est un hobby gratifiant mais c’est aussi une grande responsabilité. En effet, les personnes qui détiennent des poules doivent garantir leur bien-être avec un poulailler adapté et les soins nécessaires, et ce, tout au long de la vie des poules.

 

Avant de se procurer des poules, il faut s’assurer d’avoir un poulailler dans lequel elles pourront exprimer les comportements propres à leur espèce : chercher de la nourriture, gratter la litière et picorer, prendre des bains de poussière et se retirer en hauteur sur des perchoirs. Pour la ponte, des nids adaptés et protégés sont nécessaires. En plus du poulailler, un enclos extérieur devrait être accessible durant la journée. Les poules sont des animaux sociables qui doivent être détenus en groupe.

Un poulailler respectueux des animaux

Un poulailler conforme aux besoins des poules dispose d’une surface au sol d’au moins 2 m² pour qu’elles aient assez de place pour s’éviter et se retirer, et pour contenir toutes les installations nécessaires. En général, pour les groupes de 2 à 15 poules, nous recommandons de détenir un maximum de 4 poules / m².

Le poulailler doit être pourvu de perchoirs, pondoirs, mangeoires et abreuvoirs, et le sol doit être recouvert d’une litière. Ces équipements doivent se trouver à l’intérieur du poulailler et être disposés de façon à ce que les poules puissent les atteindre sans difficulté. L’intérieur du poulailler devrait être facilement accessible pour les soins quotidiens et le nettoyage. Quiconque vend des poulaillers doit fournir des informations sur la détention conforme des poules ainsi que les bases légales pertinentes. Pour plus d’informations, voir l’article sur les enclos pour animaux de compagnie (Enclos convenables pour animaux de compagnie).

La vie sociale des poules

En plus d’un poulailler suffisamment spacieux, il est important d’avoir un groupe social aussi stable que possible, car établir une hiérarchie peut être très stressant pour les poules. C’est pour cela que si l’on veut remplacer des animaux ou agrandir le groupe social, il faut toujours introduire plusieurs poules à la fois. La composition d’un groupe social stable ne nécessite pas la présence d’un coq. Mais si l’on souhaite en avoir un, on devrait le détenir avec au moins 5 poules et avoir des voisins tolérants.

Gratter, picorer et prendre des bains de poussière

Les poules passent une grande partie de leur journée à explorer leur environnement. Elles aiment surtout gratter la litière et picorer, ainsi que prendre des bains de poussière. Afin de répondre à ces besoins, la litière distribuée sur le sol du poulailler doit être sèche et meuble. La litière souillée et humide doit être remplacée quotidiennement pour éviter que les poules ne développent des lésions plantaires, inflammations douloureuses de la peau des pattes.

Une litière idéale est composée de différents matériaux comme par exemple des copeaux de bois avec de la paille ou du foin. Une profondeur de litière de 5 à 10 cm est généralement suffisante. Pour plus d’informations, voir la fiche thématique « La litière pour poules domestiques ».

Pour les bains de poussière, en plus de la litière sèche et meuble à l’intérieur du poulailler, on peut offrir aux poules un bac abrité rempli de terre fine et sèche ou de sable. En période sèche, les poules prennent généralement leurs bains de poussière dans la terre du parcours extérieur.

Se percher en hauteur

Les poules aiment se percher non seulement pour dormir la nuit, mais aussi pour se retirer durant la journée. Des perchoirs surélevés et à différentes hauteurs doivent donc être mis à disposition dans le poulailler. Les perchoirs doivent se trouver au moins à 50 cm du sol, avoir 50 cm d’espace libre en dessus et être facilement accessibles. Pour plus d’informations, voir la fiche thématique « La détention des poules à titre de hobby ».

La ponte

La recherche d’un nid et le comportement de ponte font partie du comportement naturel des poules pondeuses. Elles doivent donc avoir à disposition des pondoirs fermés sur trois côtés avec un toit. Les poules préfèrent les nids pourvus de litière confortable, comme par exemple de la balle d’épeautre, des copeaux de bois fins ou du foin. Au minimum, un pondoir pour 5 poules est nécessaire.

Manger et boire

Les poules doivent avoir suffisamment d’eau fraîche et de nourriture à disposition. Les mangeoires et abreuvoirs doivent se trouver à l’intérieur du poulailler et être gardés propres.

Afin de répondre aux besoins énergétiques élevés pour la production d’oeufs, les poules devraient recevoir une ration complète pour poules pondeuses avec, en complément, des graines distribuées sur le sol du poulailler ou à l’extérieur. Si les poules n’ont pas accès à un pré, on peut par exemple leur donner de la salade ou de l’herbe fraîche en complément.

Climat et éclairage

Le poulailler doit être bien ventilé et tempéré. Pour les petits poulaillers, une ventilation naturelle est suffisante. De plus, une fenêtre au moins doit laisser entrer la lumière du jour.

Accès à l’extérieur

Les poules devraient avoir régulièrement accès à l’extérieur dans un pré clôturé. On peut en plus leur donner accès à une aire de sortie couverte. Les poules doivent être protégées des prédateurs, surtout durant la nuit. Il convient donc de les enfermer à l’intérieur du poulailler dès la tombée du jour. Une bonne solution consiste à installer une porte automatique avec une minuterie afin de gérer l’ouverture et la fermeture du poulailler.

Soins

Les personnes qui détiennent des poules doivent les contrôler chaque jour et s’assurer qu’elles sont en bonne santé. Les animaux malades ou blessés doivent être montrés à un vétérinaire.

Enregistrement obligatoire des volailles

La détention de volailles doit être enregistrée auprès du service cantonal de coordination. L’enregistrement est obligatoire, même pour un petit nombre de poules. Les informations nécessaires se trouvent sur le site web de l’OSAV.